Le langage canin:

Le langage canin: beaucoup de conflits et de problèmes peuvent être évités, si nous savons décoder leur langage. Un comportementaliste a justement suffisamment de connaissances en éthologie pour vous apprendre ce langage.

Comment repérer les ANNONCES FRAUDULEUSES de vente de chiots?

Il y a les bons éleveurs, les mauvais éleveurs et les ESCROCS ! Ces derniers sont de véritables malfaiteurs:

– ils ne vont pas vous vendre un chiot de piètre qualité mais encaisser l’argent sans vous confier de chiot!- ils vont vous doubler le prix d’achat au dernier moment prétextant des frais de dernière minute.

– ils vont vous vendre des chiots importés des pays de l’Est, problèmes sanitaires / comportementaux à la clé. Cet article a pour objectif de vous aider à détecter les annonces frauduleuses, fréquentes sur les sites de petites annonces et réseaux sociaux.

LES INDICES:

1) si le prix est inférieur à 1000 euros, même en NON LOF

2) plusieurs chiots goldens DISPOS à 3 mois ou plus

3) beaucoup de races proposées, en particulier races à la mode (bergers australiens, cavaliers king charles, boubiers bernois….)

4) pas de photos de chiens adultes, il est plus facile de voler des photos de chiots

5) pas de localisation précise ou localisation très lointaine ne permettant pas les visites (corse, pays étrangers)

6) pas de nom, prénom, numéro de tél louche

7) pas de contrat de réservation ou de contrat de vente

8) Si l’annonce que vous avez repéré coche TOUTES les cases, FUYIEZ! Si l’annonce en coche 1 ou 2 cases, soyez très vigilants et demandez de nombreux renseignements complémentaires avant de vous engager.Si les chiots sont dits LOF, c’est-à-dire, inscrits au Livre des Origines Francaises (seul et unique certificat de naissance pour un chiot français reconnu en France et à l’étranger). De nombreux outils sont à votre disposition pour déterminer la véracité des propos de l’éleveur.Si les chiots sont Non LOF, hormis les indices cités plus haut et votre intuition, il sera difficile d’avoir la certitude d’une arnaque. En cas de chiots LOF, 3 vérifications s’imposent: L’AFFIXEIl s’agit du « nom de famille » du chiot, tous les chiots nés dans un même élevage ont le même affixe. L’affixe n’est pas obligatoire pour produire des chiots LOF mais il est fortement conseillé et un très bon indice de sérieux. En prenant un affixe, l’éleveur s’engage a ne produire que des chiens LOF. Beaucoup de sites d’arnaques utilisent de « faux noms d’affixe ». Voici le site où sont référencés TOUS les affixes canins :http://www.fci.be/fr/affixes/LE NUMERO DE DECLARATION DE PORTEE Un numéro unique à chaque portée, il vous indiquera:- l’année de naissance des chiots- le nombre de portées déclarées par l’éleveur dans l’année- le numéro unique de la portéeCe numéro est transmis à l’éleveur par la SCC (Société Centrale Canine) après l’acceptation de la déclaration de saillie entre 2 chiens LOF. Il est OBLIGATOIRE pour inscrire les chiots au LOF à 8 semaines. L’éleveur doit pouvoir vous le fournir dès la naissance des chiots. Il sera indiqué dans le contrat de réservation et contrat de vente. Voici le site où vous pourrez vérifier le numéro de portée:https://www.espaces.centrale-canine.fr/…/chien/verifPortee#LE NOM DE PEDIGREE DU PERE ET DE LA MERELes parents peuvent avoir un nom usuel très différent du nom de pédigrée. C’est avec le nom de pédigrée que vous pourrez accéder à leurs fiches détaillées sur la SCC. Vous y trouverez:- nom du propriétaire (et nom de l’éleveur si le chiot n’est pas né à l’élevage)- date de naissance- numéro de LOF, 11 chiffres si le chien est confirmé. S’il n’est pas confirmé, les chiots ne seront pas LOF- dépistages de santé: hanches, coudes, tares occulaires, ADN, test génétique…- ses titres de champion et résultats de concours (en bleu le travail, en rouge les expos)- son pédigrée complet sur 5 générations avec le taux de consanguinité- la descendance déjà produiteLe site français où sont référencés TOUS les chiens français LOF :https://www.centrale-canine.fr/lofselect/recherche-chienCette liste de vérifications n’est pas exhaustive, n’hésitez pas à ajouter en commentaires d’autres indices permettant d’alerter les familles sur les annonces frauduleuses.

Congénères : Le secret pour une bonne cohabitation

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les chats sont des animaux solitaires. Dans la nature, ils vivent seuls et non en groupe.

Nos chats ne sont pas faits pour vivre ensemble. Certains peuvent vivre en toute sérénité avec d’autres chats, d’autres non et préfèrent être seul.

Conseils pour la présentation de deux chats :

. On évite de mettre directement les 2 chats dans la même pièce. On commence par isoler le nouveau, lui offrir une pièce agréable avec toutes les ressources nécessaires afin de l’habituer à son nouvel environnement. On ne se rend pas compte toutes les informations qu’il doit prendre en compte quand il arrive dans un nouveau foyer : nouvelles personnes, nouveaux congénères… Il vaut mieux donc ne pas le submerger d’informations.

Ensuite, on transmet les odeurs du chat à l’autre : grâce à un panier, un tissu ou un jouet qui sent l’autre chat. On lui fait respirer, on peut même le caresser avec. Il est en effet essentiel de faire sentir les phéromones d’un chat à l’autre grâce à différents objets. Cette étape peut durer plusieurs jours.

Ensuite, on peut mettre les deux chats dans deux pièces séparées par une porte pour qu’ils puissent se sentir sous celle-ci. Après et si c’est possible, il est conseillé de les séparer d’une baie vitrée afin qu’ils puissent se voir sans se toucher.

On peut après les mettre dans une même pièce en faisant bien attention que chacun puisse fuir si besoin.

Il se peut qu’ils se mettent à cracher, feuler pendant des jours voire des semaines. Ce sont des comportements normaux qui leur permettent de communiquer entre eux. Il faut laisser faire le temps.

Les meilleures conditions pour une bonne cohabitation :

. Installer autant de ressources qu’il y ait de chats (litières + 1, points d’eau, nourriture, paniers…) et les éloigner le plus possible des uns des autres pour qu’ils aient la possibilité de fuir facilement.

Il peut y avoir des bagarres, c’est tout à fait normal. Il faut du temps pour bien communiquer et d’adapter à l’autre. Ces bagarres sont en générales très furtives et font surtout du bruit.

Nous ne devons pas intervenir.

Et surtout, toujours prendre en compte qu’il faut 25 m2 par chat. Si les chats n’ont pas un lieu de vie suffisamment grand, la cohabitation risque d’être très compliquée.

Vous aimez votre animal !

Et parfois, cela ne se passe pas comme vous le souhaitez !

Vous avez l’impression de ne pas le comprendre et vous aimerez modifier certains de ses comportements.

Il suffit bien souvent de deux rendez-vous avec un comportementaliste et vous vivrez ensuite de belles années avec lui…